m.holterbach sur la web-radio de paulo rapauso "Sound of Space"

Publié le par orbes

Ecoute en ligne d'extraits des "Archives Synthétiques" (inédit) :
- "Belladonna Borealis"
- "Cyclothymie ma Chérie"
- "Rue Condorcet"
- "Mercure"

SOUND OF SPACE, est une émission passionnante qui consacre sa programmation aux œuvres de musiciens expérimentaux et artistes sonores actuels, tel Steve Roden, Christina Kubisch, Steve Peters, Loren Chasse, Toshiya
Tsunoda, Francisco Lopez, Eric Cordier, Chris Watson, entre autres…
Une excellente manière de découvrir ces musiques…


à propos des :
Archives synthétiques

Synthèses stéréophoniques idéalisées des installations sonores réalisées de 1997 à 2004.

Notes:
A partir de 1997, mon travail sonore s'est tourné vers un travail de recherche et de mise en œuvre d'environnements d'écoute. D'abord alimenté par de nombreuses prises de sons de phénomènes fortuits captés en environnement urbain, industriel et naturel, puis présenté in situ en interaction avec les particularités sonores des lieux d'exposition, à l'aide d'un ensemble de haut-parleurs mutants, ainsi que, parfois, des système de captation altérée de l'environnement sonore du lieu (microphonie tubulaire).
Comme la plupart du temps on m'a proposé des lieux assez vaste, avec de nombreuses pièces, parfois des étages, ces installations comprenaient plusieurs zones d'écoute. Dans chacune était diffusés un certains types d'événements sonores. L'auditeur pouvait de fait faire son propre "mixage" en déambulant dans les différentes zones. Dans ces installations, la lumière était le plus souvent travaillée, même avec des moyens minimaux, afin de renforcer l'attraction de ces lieux familiers devenus étranges*.
Pour ces synthèses stéréophoniques j'ai pris le parti de recomposer pour chaque archive une déambulation idéalisée à travers l'installation, en tentant de conserver autant que possible le caractère contemplatif des ces environnements d'écoute.
Les choix esthétiques de ces installations étaient le plus souvent guidés par la cohérence d'emboîtement de prises de sons venant de divers environnements sonores, associés à quelques de mes interventions électroacoustiques. "Cyclothymie ma chérie" est un bon exemple: un sifflement électronique, qui s'emboîte dans une soufflerie défectueuse, qui s'emboîte dans une aération d'ordinateur, qui s'emboîte dans le grondement d'une bouche d'aération de parking… et la possibilité de naviguer de l'un à l'autre en modulant à volonté les transitions par le déplacement du corps.
Dans certain autres cas, une histoire d'espaces, d'instants était le moteur de ces choix. "Rue Condorcet" relate une période d'été dans mon appartement de la rue Condorcet à Grenoble. L'aération défectueuse du restaurant au rez-de-chaussée résonnait chaque jour dans la cour de l'immeuble, vers midi puis le soir, et produisait ce beau son continu ondulant chargé d'harmonique. Je prenais beaucoup de plaisir à l'écouter, la fenêtre grande ouverte, les jours d'été. Un jour en écoutant attentivement ce son, je me suis rendu compte qu'il contenait deux notes distinctes, que je reproduisait sur mon Rhodes piano à deux octaves différentes. Ces quatre notes s'enroulaient à merveille au son continu de la soufflerie, et l'enregistrement de ces deux éléments est devenu "Rue Condorcet". Le glissando qu'on entend à la fin de la pièce n'est rien d'autre que le moment où le cuisinier du restaurant éteignait l'aération…!
"Aux Anoures - Cycle 4" est un assemblage simple du même type: la prise de son sans retouche d'une nuit à la lisière d'une forêt tropicale de Guadeloupe, qui côtoie  une musique que j'aurais sans doute aimé avoir jouer dans cette nuit tropicale au sein de cette multitude de batraciens chantants…
"La Tour des Chiens" doit sa sonorité à l'utilisation de grandes tôles-sonnantes pour la diffusion des sons. Les tôles-sonnantes sont de grandes feuilles de métal sur lesquelles je visse un haut-parleur. Les sons diffusés sur ce dispositif résonnent dans la masse du métal qui apporte un écho étrange ainsi qu'une belle résonance harmonique.
Le son continu de la "Seconde Chambre Blanche" est produit par la résonance des long tuyaux de PVC dans lesquels étaient fixés des micros captant l'environnement du lieu, en altérant la texture, y ajoutant cette profonde réverbération harmonique.
"Sin/0.2hz-150 khz stéréo2" est ma première pièce d'installation. Composée à l'occasion d'une exposition collective, je savais que ma pièce sonore côtoierait de nombreuses installations vidéo potentiellement bruyante. La question était, comment faire un travail sonore qui reste distinct dans un tel environnement sans pour autant aller dans la surenchère? L'idée de travailler uniquement avec des fréquences très graves et très aiguës est venue de cette façon. Tout en restant à un volume discret, ces battements de fréquences pures étaient très distincts au dessus du brouhaha de l'exposition.
"Mercure" est la première composition que j'ai fait en mêlant prises de sons d'environnements et travail électroacoustique. Composée sur un quatre-pistes cassettes et mal stockée, le son fut relativement altéré, mais c'est ainsi que je l'ai toujours aimé, un peu trouble, un peu accidentée…
"Belladonna Borealis" est la synthèse la plus idéalisée, puisqu'elle relate l'installation créée pour le patio de la maison de Jos et Ninke Kamp, juxtaposée à un des rituels étrange de leur chienne Belladonna. En résidence chez eux durant quinze jours, je partais occasionnellement en promenade dans la forêt qui entourait la maison. Belladonna dirigeait sans cesse la marche vers l'un des ruisseaux alentours, et une fois là passait de longues minutes à déplacer de gros cailloux d'un point à l'autre du ruisseau, s'acharnait parfois sur l'un deux, le plongeant dans le courant, pour ensuite le poser sur quelques branches puis grognant, jappant en l'observant, le rognant (au point que ses canines en était complètement usées!) comme si elle attendait que quelque chose se passe… Je l'ai observé, enregistré, fasciné par son comportement étrange, un peu sorcier…

Détails:
1- La Tour des Chiens
Korg MS20 sur tôles-sonnantes, coquillages, guimbarde sur verre, toupie électronique, sirène lointaine rue Condorcet.
Commande du Lime Light à Kortrijk (Belgique) pour les Sonic Boxes en octobre 2003.
Composé dans un studio-installation à la Taktoren, Kortrijk en septembre 2003.
Synthèse stéréophonique réalisée à Lyon en 2006.

2- Belladonna Borealis
Trois bouteilles jouées par Sophie Durand, Michael Northam et Manu Holterbach, un rituel étrange de la chienne noire de Jos et Ninke, Belladonna, dans un rusisseau à Geulle en Hollande, captations VLF d'aurores boréales, verres enharmoniques joués par Orbes,  "Tu-Yos" joués par Jean-François Laporte et Martin Ouellet.
Installation sonore présentées dans le patio de la maison de Jos Kamp et Ninke à Geulle, Hollande, durant le festival Machomet III organisé par Pierre Berthet et Stichting Intro-Maastricht en juin 2002.
Synthèse stéréophonique réalisée à Lyon en 2006.

3- Cyclothymie ma Chérie
Korg MS20, machine à bourdons, aération défectueuse d'un fast food place Grenette à Grenoble, ventilation de la centrale PC de l'Abbaye de Jumiège.
Installation sonore portative éditée à 49 exemplaires sous la forme d'un boitier transparent contenant deux bas-parleurs, un CDr, une illustration et un manuel d'utilisation. Présentée au Brise-Glace à Grenoble en 2002.
Composé à Grenoble en 2002.
Synthèse stéréophonique réalisée à Lyon en 2007.

4- Rue Condorcet
Rhodes Piano sur réverbération spirale puis tôles-sonnantes, aération défectueuse dans la cour de mon appartement rue Condorcet à Grenoble, Korg MS20 sur tôles-sonnantes.
Commande du Lime Light à Kortrijk (Belgique) pour les Sonic Boxes en 2003.
Composé dans un studio-installation à la Taktoren, Kortrijk en 2003.
Synthèse stéréophonique réalisée à Lyon en 2006.

5- Mercure
Machine à bourdons, mélodica jouet, transformateur électrique de la piscine St Bruno à Grenoble.
Musique accompagnant le film expérimental 16mm du même nom durant les performances de LLOG (Etienne Caire et Manu Holterbach).
Composé sur le 4 pistes K7 de Richard Bokhobza à Grenoble en 1998.

6- Raining teeth, blades & blood
Superposition des microphonies tubulaires effectuées pendant les installations rue des 7 Agaches à Lille et "Spook Skelet Echo" à Kortrijk, pluie d'objets enregistrée chez Michael Northam à Eppesses en Suisse, "Jim O'Rourke wooden garbage guitar" jouée à l'e-bow puis traitée électroniquement.
Installation rue des 7 Agaches dans une maison vide sur quatre étages faisant partie du paté de maisons de l'Ancienne Bourse à Lille, durant le festival Audioframes en octobre 2004.
"Spook Skelet Echo", installation dans une maison à un étage durant le festival Audioframes à Kortrijk en octobre 2002.
Synthèse stéréophonique réalisée à Lyon en 2006.

7- Aux Anoures - Cycle 4 (nuage acoustique pour la chambre rouge)
Grenouilles arboricoles en Guadeloupe, orgue Farfisa avec phase, guitare électrique jouée à l'e-bow.
Installation rue des 7 Agaches dans une maison vide sur quatre étages faisant partie du paté de maisons de l'Ancienne Bourse à Lille, durant le festival Audioframes en octobre 2004.
Synthèse stéréophonique réalisée à Lyon en 2006.

8- Sin/0.2hz-150 khz stéréo2
Machine à bourdons.
Installation sonore de fréquences composée sur le 4 pistes K7 de Dominique Petitgand à Nancy en 1997.

Merci à Joost Fontaine, Emmanuel Vinchon et Pierre Berthet pour leur confiance encourageante. Merci à Dominique Petitgand et Richard Bokhobza pour leurs quatre-pistes cassettes qui m'ont permis de m'embarquer dans ces aventures sonores. Merci à Jos Kamp et Ninke pour les beaux jours passés chez eux en leur compagnie, ainsi qu'à Jean-François Laporte, Martin Ouellet, Eliane Radigue et Nico Franek.

*Des vues de de mes installations sont visibles sur mon site: www.orbes-holterbach.com

Commenter cet article